Guillaume du Gardier - Ferrero : nous avons trouvé une place spécifique au digital

06/09 | 17:34
Par Les Echos Team Média
Pour Ferrero, nous n'avons la chance de vendre en ligne, les supermarchés restent encore extrêmement puissant. Le digital n'est pas arrivé pour sauver Ferrero. Nous avons dû trouver une place spécifique dans le digital. Internet a permis d'apporter une dimension qualitative sur les contenus et les expériences de marque. Il permet de générer par exemple des expériences, de la data, des contenus et d'être extrêmement précis. Nous accordons toujours autant d''importance à des médias dont la télévision et utilisons internet en complémentarité.

L'organisation de l'entreprise autour du numérique est organisée par le service média. Le média a la capacité de compléter et d'enrichir nos campagnes de communication. En plus des spots de trente secondes, le digital apporte de la profondeur et élargit l'histoire des marques dont par exemple Nutella. Il offre aussi la possibilité d'échanger et de rentrer directement en contact.

Pour Guillaume De Gardier, le CDO ne doit pas disparaitre, il doit être disséminer dans l'entreprise. Il doit offrir ces compétences verticales et cette agilité dont on a besoin. Cette position doit etre clairement identifiée pour qu'il puisse accompagner chaque département.

 
Les Echos Team Média